Et si le magnétisme 3D surpassait l’impression 3D « Gravity Stool »

Posté par:

Sculture et « Gravity Stool » de Jolán van der Wiel

« Partant de l’idée que tout dépend de la gravité, une force qui a un effet puissant sur la mise en forme, j’avais l’intention de manipuler ce phénomène naturel en exploitant sa propre puissance : le magnétisme. » (Jolán van der Wiel)

Jolán van der Wiel (* 1984) a développé une technologie innovante et inhabituelle avec son dernier projet, qui est également sa thèse à la Gerrit Rietveld Academy à Amsterdam, pour créer des objets.

gravity-stools

gravity-stools

Depuis les années 1960 jusqu’à aujourd’hui, la coïncidence comme stratégie dans le design joue un rôle essentiel afin de développer des langages de forme nouvelle et différente. Gaetano Pesce, par exemple, est considéré comme l’un des pionniers dans cette méthodologie, en ouvrant également le terrain pour une langue amorphe et un design innovant avec ses expériences en plastique.

Droog, un collectif célèbre de designer néerlandais expérimentaux, a créé en collaboration avec Rosenthal et Marcel Wanders « Le vase éponge « (1997). Une éponge naturelle cultivée est brûlée ici au contact de la céramique. Chaque vase est unique et épousant la forme naturelle de l’éponge. Le Studio Kram/Weishaar démontre avec la réalisation de « Breeding Table » (2003) un autre chemin dans la reproduction de table. À l’aide d’un algorithme, ils ont développé une table, la P82 les pieds découpés ne sont jamais égaux, mais la hauteur de pieds toujours constantes.

Van Jolán conçoit ses produits dans la pure tradition du Design hollandais. Ce sont les résultats d’un processus expérimental et lyrique, en utilisant des matériaux exclusifs. Déjà dans un précédent projet « Sidiali Family – Playgrounds Casablanca » (2011) de Casablanca en collaboration avec Josha Roymans, il fait de la plasticité d’un matériau, un cas concret. Le mélange de gallons en plastique avec du béton a conduit à des objets similaires. Sa forme rappelle un objet sympathique à quatre pattes qui invite les enfants à jouer à l’extérieur.

« Son avant-dernier développement, le « Gravity Stool », un instrument avec un aimant positionné au dessus d’une plaque ou une pression permet l’utilisation de forces magnétiques pour créer des artefacts – tabourets, tables, bougeoirs – à la Jolán van der Wiel. La position des aimants détermine et contrôle le développement de la forme dans le processus de production et décide de son rôle futur. Il s’oppose à ce dispositif archaïque prospectif pour la modernisation et la mécanisation de la production.

Jolán van der Wiel adopte les caractéristiques du plastique comme celle d’une substance alchimique. Contrairement aux mystérieuses machines industrielles dont la vue des entrailles sont interdites à nos yeux et à la fin jettent un artefact parfait et toujours semblable. Il laisse prendre part au spectateur sur la volonté de ses objets. Vous pouvez voir ses œuvres et leur processus de création avec les forces appliquées. L’utilisation de champs magnétiques et les résultats qui en résultent sont entièrement du au nouvel outil de « gravité » de Jolán van der Wiel. Mais surtout, il nous amène à la propriété propriété fondamentale de la matière plastique comme une substance synthétique de l’esprit.

« Le plastique est moins une substance que l’idée d’une transformation sans fin (…). Le plastique est pénétré par cette surprise : elle est moins sujette à une trace d’un mouvement. »  (Roland Barthes, mythes de la vie quotidienne – en plastique, 1957)

gravitystool01 magnetic-moon-dress-iris-van-herpen-x-jolan-van-der-wiel-designboom-03 new2014

Deux des plus prestigieux awards de design en Europe lui ont été remis l’année de la création de  « Gravity Stool ». Les nombreuses participations à des festivals et expositions témoignent de l’intérêt international, dont van der que Wiel Jolán fait l’objet. Nous sommes particulièrement heureux de vous présenter une série de vêtements réalisés par Jolán van der Wiel et présentés en exclusivité, fin 2013, à la fashion show de Paris.

Site de Jolán van der Wiel 

1

Commentaires

  1. Paul Admette  mai 10, 2014

    Avez-vous d’autres réalisation de Jolán van der Wiel que sur son site.

    répondre

Ajouter un commentaire