La Bretagne et le miracle économique bavarois

Posté par:

Un terreau propice est à l’origine d’un miracle économique. Après-guerre, la Bavière a combattu pour le retour au fédéralisme et celui du modèle Humboldtien au centre de l’entreprise. Elle prit le leadership de ce mouvement qui s’imposa au reste de l’Allemagne. Ainsi est née la Société Fraunhofer, une des clés de la puissance économique de l’Allemagne et de la Bavière. La situation de la Bretagne présente aujourd’hui d’étranges similitudes avec la Bavière de 1949.
 

La Bretagne : « nouvelle Bavière » de la France ?

La Bavière s’est hissée aujourd’hui au premier rang des économies high-tech du monde. Or, la Bretagne offre des similitudes frappantes avec la Bavière de 1949. Ainsi, un terreau propice a permis le miracle économique bavarois en réitérant le miracle économique allemand du 19ème siècle. En effet, comme la Bretagne, la Bavière très catholique et agricole a conquis sa vision fédérale et l’a ensuite imposée au reste de l’Allemagne.

L’exemple « Fraunhofer » de la Bavière

La Bretagne pourrait prendre en ces temps de déliquescence, le leadership dans la quête nécessaire de liberté, pour construire l’économie juste et efficace dont nous avons besoin. La Société Fraunhofer et son centre de recherche appliquée sont à la base de la réussite de la Bavière. Fraunhofer est l’exemple que la Bavière a porté. Fraunhofer est aussi la courroie de transmission de l’économie. Celle-ci manque cruellement en France. Il aura fallu 150 ans à nos élites pour comprendre qu’il nous fallait des « Fraunhofer ». En mettant juste une étiquette « Label Carnot » à des instituts français alors que les Bavarois ont compris qu’il fallait repartir d’une page vierge. Attendrons-nous 150 ans pour avoir un système efficace ?

Nous avons besoin ni de l’Etat ni des politiques pour créer cette courroie qui nous manque.

Maintenant, c’est à nous d’agir. Mais avant, pour bien comprendre, voici l’histoire des miracles économiques allemands et bavarois.

Avant propos sur « Les Fraunhofer et la Bretagne »

Nous devons tout d’abord comprendre les raisons du succès économique de l’Allemagne, mais surtout celui de la Bavière. Effectivement, avec 36 751 € (1) de PIB par habitant, la Bavière se retrouve à avoir un des PIB les plus élevés des Etats européens. Au lendemain de la 2ème guerre mondiale, le « Pays libre de Bavière» était une région tournée vers l’agriculture. Rien ne semblait présager qu’elle deviendrait un jour, cette région high-tech mondialement reconnue. Comment le modèle des frères von Humboldt a façonné les économies allemande et bavaroise ? Comment les USA et le Japon se sont très largement inspirés du modèle et en ont profité jusqu’à ce jour sans grande modification dans son fondement ?

19ème siècle : Le modèle Humboldt, terreau du 1er miracle économique allemand

Ensuite, Dans la première moitié du 19ème siècle, la libération des Allemands du joug des princes, la généralisation du modèle Humboldtien et la nouvelle organisation fédérale qui se mettaient en place ont formé le terreau du premier miracle économique allemand. Alors que l’industrie était quasi inexistante en 1830, à la fin du 19ème siècle, l’Allemagne va avoir doublé la production industrielle de la Grande-Bretagne.

Malheureusement, la politique, la quête du prestige, le nationalisme et le centralisme ont dénaturé le système, à partir de 1911, sous l’influence de Guillaume II.

Années 1950 : le modèle « Humboldt », acteur majeur du 2ème miracle économique allemand

Après la deuxième guerre mondiale, lors de la reconstruction par les alliés, la Bavière va lutter pour le retour au fédéralisme et la recréation du système vertueux des frères von Humboldt. Elle crée la Société Fraunhofer qui va devenir un des centres de recherche appliquée les plus importants au monde. Cette organisation va être la courroie de transmission de l’économie Allemande et surtout jouer un rôle essentiel dans la mutation des entreprises en entreprises innovantes.

Comment la Société Fraunhofer contribue dans un cadre invariant à perpétuellement améliorer le système pour promouvoir l’innovation ? Les administrations ne font que suivre et accompagner les initiatives venant d’en bas.

La Bavière a bien été inspirée, le deuxième miracle économique allemand en est la preuve évidente. Aujourd’hui, l’excédent commercial de l’Allemagne dépasse largement celui de la Chine.

Des similitudes entre Bavière et Bretagne

La Bavière est une région un peu à part, dans une Allemagne essentiellement luthérienne. Cette région agricole où le catholicisme est très ancré n’est pas sans rappeler la Bretagne.
Ce Land est très attaché à son indépendance politique. Le « Pays libre de Bavière » est doté de sa propre constitution. Il a sa langue ou dialecte, ses traditions, ses chants et ses costumes que les Bavarois sont très fiers de préserver.

En 1976, Alain Peyrefitte disait dans « Le Mal Français » que les régions ou pays européens à forte culture catholique ne pourraient jamais se développer comme les régions protestantes …. Eh bien, il s’est remarquablement trompé …! La Bavière est aujourd’hui le pays européen avec le plus fort PIB par habitant à l’exclusion du Luxembourg. (1). Donc pourquoi pas la Bretagne ?

Le miracle économique de la Bavière en quelques chiffres

– 36 751 euros de PIB par habitant en 2013
- Le taux de chômage est à 4.5 %
- C’est le seul Land à être en équilibre budgétaire depuis trois ans 
- 51 % du PIB à l’export (contre 44 % pour le reste de l’Allemagne)
- Recherche et high-tech mondialement reconnues.

La Bavière dispose, en outre, de 19 pôles de compétence ou de « Spitzenclusters » d’envergure mondiale, sur le modèle de Medical Valley, ou encore Münchner BioTech. Le Land s’appuie sur nombre d’universités et d’instituts de recherche dont, 9 instituts Fraunhofer.

Des visionnaires pour la Bretagne…

Il est des instants dans l’histoire ou des riens peuvent faire basculer d’un équilibre inébranlable à un autre. Les frères Humboldt, Joseph von Fraunhofer, Ludwig Erhard, (alors simple conseillé du gouvernement américain en Bavière à l’origine de la Société Fraunhofer) furent ces visionnaires qui ont su emporter leurs contemporains vers des horizons nouveaux.
La Bretagne est aujourd’hui au bord de cet équilibre considéré comme inébranlable. Qui seront les visionnaires qui la feront basculer et la France avec elle ?

Pour lire la suite « Les Fraunhofer et La Bretagne »…

1

Commentaires

  1. admin  avril 5, 2014

    Très bien !

    répondre

Ajouter un commentaire