Exploitation des ressources locales : L’usine de Kervellerin met l’huître à l’honneur avec l’Ostrécal

Posté par:

Usine de Kervellerin : L’huître à l’honneur

Un excellent exemple de valorisation des ressources locales, de création d’emplois et de développement à l’export en innovant dans le biosourcé. Martine Le Lu Mambrini a su mettre l’huître à l’honneur avec l’Ostrécal et nous démontre les vertus d’un développement raisonné.

Après plusieurs années au sein d’un groupe international à Paris, Martine Le Lu Mambrini, docteur en pharmacie se lance dans un nouveau projet. Elle décide reprendre l’usine familiale de Kervellerin produisant des fertilisants pour l’agriculture à base de calcaire.

A l’origine une reconversion

L’approvisionnement du calcaire constitue cependant une problématique importante pour l’entreprise en raison du monopole des grands groupes concernant les carrières. C’est pourquoi, en 2007 émerge l’idée d’une valorisation des coquilles d’huitres pour en extraire le calcaire. L’huitre à toujours été utilisée pour la construction, de chemin notamment. Grâce à un outil de production performant et moderne, l’usine de Kervellerin apporte une solution innovante pour s’approvisionner en calcaire.

L’innovation et la recherche ne s’arrête pas là. En effet, dans une perspective de développement durable associée à une démarche d’éco-conception, la société trouve d’autres applications à l’exploitation des déchets conchylicoles. Ainsi, après plusieurs années de recherche, la société a mis au point une poudre blanche tirée de ces déchets pouvant servir de colorant naturel. Ce produit, complètement innovant en la matière, nommé Ostrécal® possède des applications multiples. La première, originale et pertinente consiste à s’en servir comme colorant naturel pour peinture et plus particulièrement dans la peinture servant de marquage au sol. Associée à des polymères bio-sourcés, la société participe (ainsi) à l’élaboration d’une peinture dite « verte » en accord avec son éthique.

De très nombreuses applications pour  l’Ostrécal

L’Ostrécal® n’est pas cantonné à la peinture, il est également utilisé dans les domaines agro-alimentaire, cosmétique ou encore parapharmacie.

L’orientation prise par la société semble porter ses fruits puisqu’à l’heure actuelle elle exporte ses produits dans toute l’Europe mais également en Asie, et voit son chiffre d’affaires annuel croître de 10 %.

Usine de Kervellerin
ZA de Kervellerin/ZA
l’Enfer
56620 Cléguer
Tél : 02 97 80 54 54

http://www.usinedekervellerin.fr/


Le 20 Juin 2014

0

Ajouter un commentaire